Vidéosurveillance: concepts pour un enregistrement fiable des flux vidéo (1ère partie)

Tous les articles de blog
Caméra de surveillance devant un homme en costume
 

Lorsque des images vidéo d'un système de vidéosurveillance sont enregistrées, il faut prendre en compte certains détails pour garantir la sécurité et la protection des données.

Si l'on souhaite installer un système d'enregistrement vidéo, il faut prendre en compte plusieurs facteurs. Il faut prendre en compte la capacité de stockage, ainsi que la technologie que l'on désire utiliser pour l'enregistrement de flux vidéo. Un autre aspect est la disponibilité des données. Cet aspect est souvent ignoré par les utilisateurs, pourtant il existe beaucoup de risques.

Les données peuvent par exemple être perdues si le disque dur est endommagé. Elles peuvent être détruites si une erreur survient dans le programme qui manipule les données. Un virus informatique peut effacer ou modifier les données. Les flux vidéos peuvent être détruits par un incendie ou un sabotage. Elles peuvent également être volées.

Afin de se prémunir contre ces risques, il existe plusieurs solutions. Vu le nombre et la différence des risques, il n'est bien-sûr pas facile de trouver la solution idéale. Dans cette série d'articles, nous démontrerons des exemples de solutions souvent utilisées par les professionnels de la vidéosurveillance. Nous montrerons des exemples qui utilisent:

  • plusieurs systèmes RAID
  • les avantages de la redondance de matériel (hardware)
  • des solutions de sauvegarde (backup) tant locale que centrale
  • finalement le concept de sécurisation hiérarchique de données
Les systèmes RAID

Le terme RAID est l'abbréviation de "Redundand Array of Independent Disks" et défini un ensemble de disques durs qui fonctionnent en parallèle, afin de prémunir les données en cas de panne d'un des disques. Les données sont copiées simultanément sur plusieurs disques, de telle sorte qu'elles ne seront pas perdues si l'un des disques devait être endommagé. De plus, un système RAID augmente considérablement les performances du système. La lecture et le transfert des données sont bien plus rapides sur un système RAID que sur un disque-dur unique.

L'autre avantage d'un système RAID est qu'un seul élément de stockage ne sera visible par le processeur, cet élément de stockage peut être composé de plusieurs disques durs, ceci simplifie l'administration du système. 

Il est possible de remplacer un disque dur défectueux par un nouveau disque même quand le système est en marche. Ceci permet de réduire drastiquement le temps que le système passe hors-enregistrement.

Le système RAID a été conçu originellement afin d'installer des disques durs à coût réduit sans perdre de données en cas de disfonctionnement d'un disque.

Il existe plusieurs méthodes pour permettre le partage et la synchronisation de données sur plusieurs disques durs. Celles-ci sont spécifiées à travers les différents niveaux RAID. Les niveaux RAID les plus utilisés sont RAID1, RAID5 et RAID0. Toutes ces solutions RAID peuvent être installées sur le système d'enregistrement, le PC ou une solutions de sauvegarde externe. Le fait que la sauvegarde soit locale ou centralisée ne joue aucun rôle. RAID décrit une solution unique pour la redondance de disques durs.

RAID1

La méthode RAID1 enregistre les données sur le disque dur numéro 1 et le disque dur numéro 2 en parallèle. Ce type de sauvegarde est appelée une sauvegarde mirroir. 

Si l'un des disques durs devait devenir inutilisable, le second disque dur peut toujours livrer les données qu'il contient. 

La capacité d'un système RAID1 est, en cas de disques durs de capacité identique, d'environ 50% du volume d'enregistrement total installé. Ainsi, si l'on installe deux disques durs ayant chacun une capacité de 300gb, la capacité de sauvegarde totale sera d'environ 300gb, ce même si 600gb sont installés dans le système.

RAID5

Après la conception de RAID1, les systèmes RAID2, RAID3 et RAID4 ont été développés. Aucun de ces systèmes n'a vraiment été adopté. 

C'est avec l'apparition de RAID5, que nous avons vraiment eu l'un des systèmes les plus sûrs, les plus efficaces, les plus économiques et les plus utilisés. Les données, ainsi que les informations relatives au fichier (la parité) sont sauvées sur trois (ou plus) disques durs. Si l'un des disques durs tombe en panne, on pourra reconstruire les données à partir des information de la parité qui a été sauvée sur un disque en parallèle. 

Ce système permet de gérer la capacité de stockage de manière plus efficiente qu'avec les systèmes RAID précédents. La capacité de stockage maximale se calcule de la façon suivante:

Capacité = (capacité du plus petit disque dur) * ((nombre de disque durs) -1)

Ainsi si l'on installe 3 disque durs d'une capacité de 300gb, l'on aura une capacité de stockage maximale de 600gb (300*(3disques-1)) et 900gb si l'on installe 4 disques durs d'une capcité de 300gb (300*(4-1)).

RAID0

Le système RAID0 n'a été introduit que plus tard. Contrairement à ce que l'on peut penser, le système RAID0 ne fonctionne pas avec la redondance de données.

Le système RAID0 n'est en fait pas un réel système RAID. Dans ce cas, l'on rassemble plusieurs disques durs pour en faire un grand appareil de stockage. Si l'un des disques durs devait tomber en panne, il est impossible de récupérer les données et celles-ci seront perdues.

Il va de soit que, contrairement à RAID1 ou RAID5, la totalité de la capacité des disques dur peut être utilisée pour la sauvegarde de données. Ainsi, si l'on installe deux disques durs de 300gb chacun, l'on pourra sauvegarder des fichiers pour une capacité maximale de 600gb (2 * 300gb).

Deuxième partie de l'article: Vidéosurveillance: concepts pour un enregistrement fiable des flux vidéo (2ème partie)

Stéphane
Stéphane
Organisme qui transforme la caféine en page web.