Sécurité anti intrusion: Une trentaine de tentatives de cambriolage par jour à Genève

Tous les articles de blog
Cambrioleur entrant par effraction à l'aide d'un pied-de-biche
 

Interview de Madame Monica Bonfanti, cheffe de la police genevoise. Cette interview réalisée et publié par la Tribune de Genève analyse le comportement des cambrioleurs sévissant à Genève.

Le canton de Genève enregistre en moyenne 30 tentatives de cambriolage par jour. Dix d'entre elles réussissent, causant un préjudice de 150'000 francs, a relevé lundi dans une interview donnée au «Matin» la cheffe de la police genevoise Monica Bonfanti.

Pour Mme Bonfanti, la meilleure façon de faire reculer ces chiffres est non pas d'engager plus de policiers mais de mettre l'accent sur la prévention. Car les gens sont souvent imprudents. «Beaucoup cultivent encore de très mauvais réflexes et sont des proies faciles» pour les cambrioleurs.

Des personnes qui partent en vacances «ne font pas vider leur boîte aux lettres». D'autres ne ferment pas la porte quand elles s'absentent de leur domicile «ou laissent la clé sous le paillasson». Souvent, il n'y a pas effraction. «Beaucoup de gens n'ont pas de barre de sécurité», ajoute la cheffe de la police.

Mme Bonfanti rappelle que les cambrioleurs sont pour la plupart «pressés et paresseux». Ils veulent surtout «travailler sans bruit». Une barre de sécurité sur la porte d'entrée a un effet dissuassif radical. «Si vous en avez une, il y a de fortes chances que le voleur passe chez votre voisin qui n'en a pas.»

Source: Tribune de Genève

Stéphane
Stéphane
Organisme qui transforme la caféine en page web.