Sécurité

Tous les articles de blog
Le dos d'une veste d'un garde de sécurité
 

La sécurité utilise des technologies de plus en plus avancées, mais son principe de base a toujours été le même. Découvrez les éléments de base qui constituent une bonne sécurité.

Les systèmes de sécurité ont pour but d'empêcher l'accès physique à des bâtiments, à des biens ou à de l'information aux personnes non-autorisées. La sécurité dite physique peut être simple - comme une porte verrouillée - ou complexe - composée de plusieurs barrières, de gardes et de technologie.

Une bonne installation de sécurité a pour but de dissuader et retarder les intrusions (protection passive) et de détecter et d'agir en cas d'intrusion (protection active). De plus, il faut que l'intrus pense qu'il est trop risqué de tenter une intrusion. Pour atteindre ces objectifs, il faut installer un système de protection à niveaux multiples. Il est souvent très difficile de concevoir le système parfait, car il faut tenir compte de la facilité d'accès des personnes autorisées, l'empêchement et la dissuasion aux personnes non-autorisées, les risques en cas d'intrusion, les coûts de fonctionnement et également l'esthétique du système à installer.

Si les technologies ont évoluées ces dernières années avec l'apparition de détecteurs de présence à infrarouge, de caméras de surveillance à haute définition ou de systèmes gérables par internet ou par téléphone mobile, les concepts de base de la sécurité ont toujours été les mêmes:

  • dissuader
  • retarder les accès
  • détecter
  • répondre, agir et empêcher l'accès

Pour atteindre ces objectifs, un bon système de surveillance sera composé d'un minimum 4 niveaux (ou couches) de sécurité.

Le premier de ces niveaux utilise l'environnement pour dissuader les personnes non-autorisées. Par exemple en posant un grillage, un panneau d'interdiction ou un panneau "attention au chien". Ce niveau de sécurité dissuadera la plupart des gens d'accéder au lieu protégé.

Le second niveau de sécurité est un niveau dit "mécanique". Il inclus les serrures, les clés et - parce que les clés sont souvent très difficiles à gérer, surtout en grande quantité - des systèmes de contrôle d'accès biométriques. L'objectif de ce niveau est de retarder un intrus potentiel avec pour but de le décourager d'accéder au lieu protégé.

Le troisième niveau est la détection d'intrusions ou alarmes. Ces systèmes surveillent des locaux protégés et avertissent les personnes compétentes en cas d'accès non-autorisé.

Le quatrième niveau est un système de vidéosurveillance. Si les caméras peuvent également être dissuasives (donc de niveau 1), leur vrai avantage est la possibilité d'obtenir des informations visuelles sur un incident. Par exemple, si une alarme (niveau 3) a détecté une présence, il est possible d'utiliser la videosurveillance pour confirmer la validité de l'alerte et avertir la police.

Finalement, entre ces 4 niveaux, il y a des gens qui surveillent et protègent un local. Des gardes jouent un rôle actif dans les 4 niveaux de sécurité susmentionnés. Le premier avec des patrouilles, le second en administrant les clés et les systèmes d'accès, le troisième en répondant et intervenant en cas d'alarme et le 4ème en surveillant et analysant des images vidéo.

Stéphane
Stéphane
Organisme qui transforme la caféine en page web.