Reproduction de clés à partir d’une simple photo

Tous les articles de blog
Gros plan sur une imprimante 3D
 

Avec l’avènement des techniques d’impression 3D, il s’avère qu’il serait théoriquement possible de recréer une clé à partir d’une simple photo prise avec un smartphone. Mise entre les mains de personnes mal intentionnées on peut imaginer les risques que cela pourrait entraîner.

L’évolution de la technologie permet au grand public d’accéder de plus en plus facilement à des technologies évoluées. Les imprimantes 3D en sont un parfait exemple. Ces imprimantes sont capables de fabriquer un objet en partant d’une simple bobine de matière plastique ABS. Elles sont disponibles dans le marché pour quelques milliers de francs.

L’hebdomadaire alémanique « Beobachter » a tenté l’expérience, ils ont réussi à confectionner une clé en cinq exemplaires en à peine une demi-heure en partant d’une simple photo numérique prise avec un smartphone. En deux essais, la porte a pu être ouverte. Il est évident qu’une serrure électronique permettrait d’éviter ce désagrément mais force est de constater que la plupart des serrures qui équipent nos portes sont de simples serrures qui pourraient être facilement ouvertes à l’aide de ce procédé.

En 2012 déjà, un hacker allemand surnommé "Ray" a démontré lors de la conférence Hackers On Planet Earth (H.O.P.E.) qui s'est tenue à New York, qu'il était très facile de copier des clés avec une imprimante 3D.

Il s'est fournit de deux paires de menottes et a réalisé des copies de leur clé à l'aide d'une imprimante 3D. Il faut savoir que les clés d'un modèle de menottes sont identiques et que n'importe quelle copie standard permet de les ouvrir.

Si, pour des raisons de sécurité évidentes , il est souvent très difficile d'obtenir des menottes, il est toutefois possible d'en acquérir quelques fois sur Ebay! Ainsi, Ray, a acheté deux clés de paires de menottes, l'une allemande du fabricant Bonowi et l'autre anglaise du fabricant Chubb. Il les a ensuite modélisées en 3D et les a imprimées sur une imprimante 3D. Les clés imprimées par Ray ont pu facilement déverrouiller les paires de menottes comme s'il s'agissait de clé réelles.

Bien que les forces de l’ordre doutent que ce procédé se démocratise, les faits sont là.

Nous n’insisterons jamais assez sur le fait qu’une bonne serrure est la première des solutions de sécurité à adopter, mais le recours à un système d’alarme anti-intrusion est certainement un atout supplémentaire à ne pas négliger. GSI Security Concept reste à votre disposition pour tout conseil en matière de sécurité des biens et des personnes. Bien que nous ne soyons pas spécialisés en serrurerie, nous disposons de partenaires qualifiés en la matière.

Stéphane
Stéphane
Organisme qui transforme la caféine en page web.