Qu'est-ce qu'une attaque au bélier?

Tous les articles de blog
Un bélier fâché qui attaque
 

Cette semaine, un magasin prestigieux de la rue du Rhône à Genève a été attaqué par une voiture bélier. Mais qu'est-ce qu'une attaque au bélier? Comment peut-on se protéger contre ce type d'attaque?

Une stratégie qui remonte à l'antiquité

En général, lorsqu'une ou plusieurs personnes veulent se protéger ou protéger leurs biens, ils ont tendance à construire des remparts pour empêcher le danger de les atteindre. Les exemples sont nombreux: dans la préhistoire, l'homme se réfugiait dans des grottes, les romains ont construit des forts un peu partout en Europe, les châteaux-forts, les firewalls sur les ordinateurs, etc. Le but est toujours le même: avec la meilleure technologie à disposition, il faut trouver un moyen pour se protéger contre le danger extérieur, qu'il s'agisse d'ennemis humains, de prédateurs, de maladies, de hackers ou autre.

Si par contre vous êtes une personne qui veut pénétrer dans un endroit clos, il vaut faut une stratégie qui vous permette de passer ces remparts artificiels ou naturels, afin d'atteindre les biens, l'information ou les personnes qui vous intéressent. Pour cela, vous pouvez ruser, soit en vous cachant à l'intérieur du lieu sous protection (le cheval de Troie), soit en vous faisant passer pour une personne autorisée/amie (en volant la carte d'accès de quelqu'un, par exemple). Ou alors vous pouvez utiliser la force brute pour essayer de passer le rempart (par exemple, en entrant toutes les combinaisons possibles ["a", "aa", "aaa"] sur un système informatique protégé par mot de passe).

Si la ruse demande de l’ingéniosité et une préparation ardue, la force brute ne requièrt que de la... force, les outils et les armes pour appliquer celle-ci. Par exemple, si une personne souhaite lire les emails d'une autre personne, elle aura tendance à utiliser la force brute comme essayer plusieurs combinaisons de mots de passe (date de naissance, nom du conjoint, etc.), plutôt que la ruse comme créer un site hotmail/gmail fictif qui interceptera le mot de passe de la personne visée. La force brute est donc beaucoup plus facile à appliquer, mais la pénétration par ruse est en général plus efficace.

Sachant cela, il n'est pas étonnant de savoir que les techniques de force brute sont les techniques les plus utilisées. Une des techniques les plus "populaires" étant le bélier. Le bélier est une arme qui existe depuis l'antiquité. On retrouve des textes qui parlaient déjà de béliers dans le 2ème millénaire avant Jesus-Christ. Le bélier deviendra ensuite une arme classique du Moyen Age.

Mais qu'est-ce qu'un bélier au juste?

Un bélier est une machine qui permet donc de détruire des remparts ou des portes, afin de permettre l'accès à un lieu protégé. Dans sa forme la plus classique, un bélier était un gros tronc d'arbre avec, en général, une extrémité protégée par un accessoire en métal. Il était en général monté sur roues et actionné comme un balancier au moyen de cordes ou de chaînes. 

L'utilisation du bélier est des plus simples: donnez un mouvement latéral au bélier et cognez le plus fort possible contre le rempart afin de casser celui-ci et libérer l'accès à l'endroit protégé.

Certains béliers n'étaient pas soutenus par des cordes ou des chaînes, mais soutenus par des rouleaux, ce qui leur permettait d'atteindre une plus grande vitesse et d'être plus destructeurs. Ce type de béliers aurait été utilisé par Alexandre le Grand contre les Romains.

Le bélier est encore utilisé de nos jours. Les équipes de police utilisent souvent de petits béliers metalliques pour défoncer des portes verrouillées. Il y a également cette voiture-bélier dont on entend de plus en plus parler...

Les attaques à la voiture bélier sont de plus en plus nombreuses

Apparues il y a une dizaine d'années, les attaques à la voiture bélier sont en forte hausse. Ainsi, on estime que le nombre d'attaques à la voiture bélier a augmenté d'environ 50% en 2012 par rapport à 2011. Les cibles sont souvent des petits commerces, tels que les bijouteries, les petits magasins, les stations-services. Environ 90% des attaques au bélier visent les petits commerces.

Dans tous les cas, le but est de briser une vitrine ou une porte afin de pénétrer illégalement dans un lieu et d'y dérober un maximum de biens en un minimum de temps, avant de prendre la fuite.

La hausse spectaculaire des attaques au voitures bélier est préoccupante et il est important que les commerçants prennent les mesures nécessaires pour protéger leur entreprise contre ce type d'agression.

Comment se protéger contre les attaques au bélier?

Il existe plusieurs moyens pour se protéger contre les attaques au bélier. Il faut songer à bloquer passivement les attaques. Pour cela, il faut sérieusement considérer l'installation de volets de fer, le renforcement des murs, mais également l'installation de poteaux anti béliers ou de blocs de bétons pour protéger les entrées. Malheureusement, dans la plupart de cas, il faut demander une autorisation à la commune et celles-ci peuvent refuser d'autoriser l'installation de poteaux ou de blocs de béton sur la voie publique.

Il faut également considérer l'installation de parades actives contre les attaques au bélier. Contrairement à une parade passive, une parade active est un dispositif qui réagit lorsqu'un évènement se produit afin de protéger le lieu contre les intrus. Il est possible d'installer des systèmes d'alarme qui permettent de lancer un signal sonore, lumineux et d'alerter les autorités, mais il est également recommandé d'utiliser un autres système de protection installé par GSI Security Concept Sàrl qui permet d'aveugler les intrus.

Stéphane
Stéphane
Organisme qui transforme la caféine en page web.