Nouvelle technique d'identification biométrique: le champs électrique du corps

Tous les articles de blog
RedTacton permet d'utiliser le champs électrique du corps comme un câble ethernet
 

Les scientifiques recherchent constamment des solutions pour améliorer l'identification biométrique. Une nouvelle technologie japonaise appelé RedTacton a vu le jour. Celle-ci devrait permettre au corps humain de stocker des informations.

Pouvez-vous imaginer déverrouiller une porte simplement en touchant la poignée? Ou pouvoir imprimer un document juste en plaçant une main sur l'imprimante et l'autre sur votre ordinateur? Ceci peut vous faire penser à de la science fiction, mais cette possibilité existe grâce à une nouvelle technologie appelée RedTacton.

Créée en 2005 par la compagnie de téléphone japonaise NTT (Nippon Telegraph & Telephone Corporation), la technologie RedTacton remplace les communications sans fil telles que BlueTooth par l'utilisation du champs électrique émis par le corps humain.

NTT prétend que l'invention crée une nouvelle ère dans la technologie appelée Human Area Networking (HAN), un réseau où la communication a lieu entre des émetteurs/récepteurs situés dans des appareils, comme les ordinateurs, les appareils photos ou les téléphones portables et des balises portées, par exemple, dans la poche de l'utilisateur. La connection n'est pas initialisée tant que l'utilisateur ne touche pas physiquement deux appareils équipés d'émetteurs et de récepteurs, par exemple un ordinateur et une imprimante. NTT décrit cette technologie comme étant "intuitive et naturelle" et prétend que chaque mouvement humain, toucher, s'asseoir, marcher, etc. peut être utilisé pour verrouiller/déverrouiller, démarrer/arrêter un appareil ou obtenir des données.

Développement d'un système d'identification biométrique et autres applications

Cette technologie permet à l'industrie de la sécurité de créer une nouvelle ligne de produits qui ne sont pas manipulés par des cartes d'accès, des codes ou des télécommandes, mais par les ondes radios générées par le champs électrique émis par le corps humain. La technologie utilise une transmission entre un humain transportant une balise RedTacton et un appareil équipé d'un émetteur/récepteur RedTacton. Ainsi la personne sera automatiquement identifiée si elle touche une poignée de porte ou marche sur le sol et la communication sera automatiquement interrompue lorsque le corps humain et l'émetteur/récepteur ne sont plus en contact physique.

NTT et Hitachi se sont alliés pour créer un système d'identification biométrique basé sur la technologie RedTacton qui pourrait être utilisé pour des applications de contrôle d'accès avec des serrures équipées de balises RedTacton.

La société française Vachette travaille actuellement sur un système de sécurité et de contrôle d'accès radio pour particuliers qui pourrait utiliser la technologie RedTacton. Le directeur technique de Vachette, M. Christian Pont, a récemment commenté: "Nos tests préliminaires démontrent que RedTacton peut être utile pour des serrures motorisées. Si vous quittez votre maison, il vous suffit de toucher la poignée afin de verrouiller la porte. Il n'y a même plus besoin d'appuyer sur un bouton ou d'utiliser une télécommande."

Utiliser le corps humain pour transmettre des données

Au lieu d'utiliser les ondes radios traditionnelles, RedTacton utilise un crystal électro-optique qui permet la communication duplex (dans les deux sens) à travers le corps humain à une vitesse maximale de 10Mb/seconde. NTT prétend que la transmission ne pénètre pas le corps, mais passe par la surface, ce qui n'expose pas l'utilisateur à plus d'électricité que lorsqu'il communique à l'aide d'un téléphone portable.

NTT prétend que les avantages de RedTacton par rapport aux ondes radio sont multiples, par exemple la vitesse de transmission de se détériorera pas dans des zones de congestion où beaucoup de personnes communiquent en même temps.

RedTacton offre des options de communication qui peuvent être vraiment pratiques. Par exemple, il est possible de transférer des photos depuis un appareil photo en touchant son ordinateur alors que la caméra est portée autour du coup. Etant donné que les données peuvent être transmises d'un corps à un autre, il est également possible d'échanger des cartes de visite en se serrant la main, d'échanger de la musique en dansant avec quelqu'un ou d'échanger des numéros de téléphone en s'embrassant!

Stéphane
Stéphane
Organisme qui transforme la caféine en page web.