Les avantages de la détection d’intrusion extérieure

Tous les articles de blog
Barrière infrarouge
 

Dans un système d’alarme traditionnel, les capteurs sont souvent installés à l’intérieur du lieu à protéger. Souvent, pour des raisons d’environnement, on ne peut faire autrement. Cela dit, lorsque l’intrus est détecté, c’est qu’il se trouve déjà dans vos locaux. Il a donc déjà commis une effraction et donc des dégâts matériels.

Souvent, les gens souhaitant acquérir un système d’alarme anti-intrusion pour protéger leur intérieur, pensent faire installer des capteurs d’ouverture sur les fenêtres ou des détecteurs volumétriques dans les pièces. La solution des capteurs d’ouverture offre la possibilité de se mouvoir à l’intérieur des locaux protégés alors même que le système d’alarme est enclenché. Le problème est que si un cambrioleur casse la vitre et passe au travers, aucune alarme ne sera déclenchée étant donné que la fenêtre n’aura pas été ouverte. Les capteurs volumétriques, eux, ne posent pas ce genre de problème mais il devient alors impossible de se déplacer dans l’espace protégé lorsque celui-ci est sous alarme. En cas d’intrusion, dans les deux cas, le cambrioleur sera détecté une fois l’effraction commise. Il aura donc occasionné des dégâts et ne partira sans doute pas sans emporter quelques valeurs.

De plus, si le lieu à protéger est une villa comportant un certain nombre de fenêtres, installer un capteur d’ouverture sur chacune d’entre elle engendrerait un coût non négligeable. Notons au passage que pour sécuriser efficacement une villa, il faut également surveiller les fenêtres de l’étage supérieur. Combien de personne ont déjà eu la mauvaise idée de sécuriser complètement le rez-de-chaussée en négligeant l’étage et ont eu la surprise de subir une effraction par une fenêtre de l’étage supérieur?

Si l’on tient compte du coût de l’installation d’un détecteur magnétique d’ouverture sur chaque fenêtre et de ses points faibles cités plus haut (dégâts occasionnés et vol malgré l’alarme) on peut se demander s’il est bien utile d’installer un système d’alarme anti-intrusion.

Une solution existe pourtant, la détection extérieure. Un capteur de mouvement extérieur installé judicieusement, peut couvrir à lui seul un grand nombre de fenêtres. Disposant d’un champ de détection réglable pouvant s’étendre à 90° sur une distance de 12m (soit 113m2), un détecteur extérieur peut même protéger les fenêtres de l’étage supérieur en y empêchant l’accès au moyen d’une échelle ou d’une gouttière. Le coût du détecteur de mouvements extérieur est largement compensé s’il couvre plus de 4 fenêtres, de plus, il offre d’autres avantages non négligeables. En effet, avec ce type de détecteur, il est possible de se mouvoir librement dans les locaux protégés par le système d’alarme anti-intrusion. Autre avantage certain, l’individu mal intentionné qui s’approche des locaux n’aura pas eu le temps de commettre quelque dégât alors qu’il sera déjà détecté par le système anti-intrusion. Ceci offre un avantage psychologique non négligeable sur le cambrioleur, car il y a fort à parier qu’il rebroussera chemin en entendant une sirène se déclencher alors même qu’il n’a pas encore pu pénétrer dans les lieux. Pas de dégâts, pas de vol. Cette solution offre donc un confort nettement supérieur aux capteurs intérieurs traditionnels, il est même possible de laisser une fenêtre ouverte (en votre présence bien sûr), tout en gardant le capteur anti-intrusion extérieur activé.

Et les chats, les renards me direz-vous, vont-ils être source d’alarmes intempestives? Que nenni vous répondrais-je, à moins d’avoir un ours dans le jardin. En effet, les détecteurs de mouvements extérieurs sont pourvus de deux capteurs distincts, ayant chacun un champ de détection horizontal propre, l’un supérieur et le second inférieur. Le capteur étant installé à une hauteur de 1m20, le faisceau inférieur protège la zone en dessous d’1m20 et le faisceau supérieur la partie au-dessus. Une alarme sera déclenchée uniquement lorsque les deux faisceaux seront traversés simultanément (par l’ours).

Vous me direz alors qu’un cambrioleur en mode commando, qui s’approche en rampant de votre maison ne sera pas détecté ? Certes, mais il sera à un moment donné obligé de se lever pour attaquer votre fenêtre.

Ensuite, vous me demanderez ce qu’il se passera si le cambrioleur arrache le capteur alors que le système est désarmé. Une alarme sabotage sera déclenchée, et ce, même si le système est désarmé.

Et si l’individu mal intentionné, plein de ressources, venait à sprayer le capteur alors que le système d’alarme anti-intrusion n’est pas enclenché pour le rendre aveugle et donc inopérant? Une alarme anti-masquage serait déclenchée vous signalant que le capteur de mouvement extérieur est en défaut au moment de la mise sous alarme.

Dernière question qui viendra sans doute ensuite, que se passe-t-il si le vent fait bouger le feuillage des arbres ? Les détecteurs de mouvements extérieurs modernes, étant bien conçus, disposent de deux technologies de détection complémentaires. La détection infrarouge (qui nécessite un déplacement de chaleur dans le champ de détection du capteur) et la détection hyper-fréquence (qui détecte un mouvement réel grâce au principe bien connu de l’effet Doppler (fonctionnement du radar)). Ces deux technologies de détection doivent être activées simultanément pour mettre le capteur en alarme.

Il est clair, qu’un installateur de systèmes d’alarme anti-intrusion ne va jamais proposer que de la détection extérieure et qu’un ou plusieurs capteurs de mouvements intérieur en plus seront tout de même recommandés pour les cas où les occupants seraient absents. Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Cette solution offre tout de même un grand confort et un haut niveau de sécurité. Il est clair que les détecteurs de mouvements extérieurs ne peuvent pas être installés dans tous les cas, il faut tout de même disposer d’un jardin clôturé. De plus, il n’est clairement pas recommandé d’installer ce genre de dispositif vers la porte d’entrée, sans quoi vous risquez de ne plus voir votre facteur très souvent.

Ajoutons pour conclure, que ce genre de capteur est disponible en version filaire comme sans-fils et que les arguments cités plus haut en font un des capteurs les plus en vogue. 

Pascal
Pascal
Celui-là on ne sait pas encore vraiment quel est son rôle dans l'entreprise. On le croise principalement à la cafétéria.