L'histoire de la vidéosurveillance

Tous les articles de blog
Centrale de videosurveillance de la police à <umich en 1973
 

Saviez-vous que la videosurveillance a vu le jour il y a plus de 70 ans? Les premières caméras de surveillance furent surtout utilisée dans l'armée et l'aéronautique. Découvrez leur histoire.

Le premier système de vidéosurveillance a vu le jour en Allemagne en 1942. Il a été créé par Walter Bruch dans le but de filmer le lancement de fusées V-2. Le premier système de vidéosurveillance a été installé sur le stand de tir de fusées de test VII.

Ce système de vidéosurveillance permettait de surveiller et d’analyser en détails le lancement des fusées, d’étudier leur trajectoire, d’analyser leur comportement et de détecter de possibles erreurs. D’ailleurs la vidéosurveillance est encore utilisée de nos jours, principalement par la NASA, lors de lancements de fusées pour en étudier le comportement. D'ailleurs, la Nasa a équipé la plupart de ses mission Apollo de caméra de surveillance.

La caméra de surveillance dont était équipé Lunar Rover a filmé le retour vers la terre des astronautes américains de la mission Apollo 17.

En 1968, la ville de New York, alors gangrénée par le crime, décida de faire installer des caméras de surveillance au coin de chaque rue afin de combattre le crime. L’utilisation de ces caméras connu un succès énorme, surtout pour la police qui avait pour tâche de surveiller les flux vidéo. Ainsi commença l’ère moderne de la vidéosurveillance.

Plus tard, des établissements privés tels que les banques ou les bijouteries installèrent des systèmes de vidéosurveillance afin de se prémunir contre les braquages. Le niveau de crime baissa immédiatement, car les malfrats avaient peur d’être reconnus sur la vidéo.

De nos jours, la peur du crime a augmenté drastiquement. Surtout depuis les années 2000. L’utilisation de caméras de surveillance connut un essor considérable et c’est ainsi que les premiers kits de vidéosurveillance destinés aux particuliers ont vu le jour.

Stéphane
Stéphane
Organisme qui transforme la caféine en page web.